Les nouvelles technologies ont aidé de façons novatrices les secouristes du tremblement de terre de Haïti (French)

RELATED LINKS

News Release:
English | French | Creole
Publication:
English | French | Creole

MIAMI, le 11 janvier 2011 : selon un nouveau compte-rendu, les secouristes ont utilisé des technologies innovantes de façons inédites pour secourir Haïti qui venait d'être ravagé par un tremblement de terre.

Des cartes interactives et des textos de SMS (service de messages courts) ont aidé à guider les équipes de recherche et sauvetage et ont permis de trouver des gens en proie à des besoins d’approvisionnement critiques quand cette nation antillaise est devenue un véritable laboratoire d’essai du monde réel pour les nouveaux outils de communication.

L’impact de ces innovations a été très variable à Haïti, mais elles ont démontré leur potentiel pour leur usage lors de crises futures, selon les conclusions du rapport : &ldaquo; Médias, systèmes d’informations et communautés : leçons de Haïti &rdaquo; (Media, Information Systems and Communities: Lessons from Haiti) , produit par Communicating with Disaster Affected Communities (Communications avec les communautés sinistrées), avec l’assistance d’Internews Network, et subventionné par la John S. and James L. Knight Foundation.

&ldaquo; L'expérience de Haïti indique clairement que la technologie numérique des médias et de l'information peut fortement améliorer les efforts de secours à condition de coordonner adéquatement les secours sur le terrain &rdaquo;, selon Mayur Patel, directeur de l'évaluation stratégique et président-adjoint de la Knight Foundation. &ldaquo; Une meilleure intégration de ces outils dans les efforts de secours pourra sauver des vies lors de crises futures. &rdaquo;

Voici quelques innovations :

Externalisation ouverte des informations des secouristes, et adoption de mesures sur la base de celles-ci : des signalements de personnes piégées et d’urgences médicales collectés par textos ont été tracés sur une carte en ligne, puis utilisés par des secouristes. Dans l’un de ces cas, les marines américains ont apporté de l’eau et des dispositifs de purification dans un camp après avoir été avisés de pénurie d’eau potable.

Les textos de SMS diffusés ont fourni des informations critiques aux Haïtiens : les compagnies de téléphone mobile, les groupes de secours et les médias ont créé et utilisé le code 4636 pour envoyer des messages à des dizaines de milliers de personnes au sujet de questions importantes de santé publique.

Des bénévoles ont créé des cartes de source libre pour guider les sauveteurs : à l’aide de dispositifs GPS portables, des bénévoles ont créé des cartes mises à jour pour guider les groupes humanitaires et le public essayant de trouver leur chemin dans les zones sinistrées.

Le rapport met en garde ceux qui seraient tentés d’appeler l’expérience de Haïti une &ldaquo; histoire de réussite des nouveaux médias &rdaquo; car certaines méthodes, essayées pour la première fois, ont échoué. Un manque de coordination et de compréhension de la manière dont les outils devaient être utilisés a notamment compliqué certains efforts. En outre, le rapport conclut que comme lors de crises antérieures dans le monde, la radio locale a, une fois encore, été l’outil le plus efficace pour desservir les besoins en informations de la population locale.

&ldaquo; Nous avons toujours su que l’un des meilleurs moyens de communiquer avec la population sinistrée est par le biais de diffusions de radio. Toutefois, nous avons découvert à Haïti que l’impact des technologies novatrices ne se limite pas à la fourniture d’informations par ces dernières seules, mais augmente aussi fortement la portée et l’efficacité de la radio &rdaquo;, a dit Mark Frohardt, Vice-président des programmes humanitaires d’Internews.

Le rapport contient une série de recommandations pour les groupes technologiques, organisations de développement de médias et humanitaires, gouvernements nationaux et donateurs, concernant l'amélioration de la coordination lors d'efforts de secours futurs.

Téléchargez le rapport et ses recommandations spécifiques à www.kflinks.com/haitireport.

à propos de la the John S. and James L. Knight Foundation
La John S. and James L. Knight Foundation encourage les progrès du journalisme à l’époque numérique et investit dans la vitalité des communautés où les frères Knight possédaient des journaux. La Knight Foundation se concentre sur les projets qui encouragent l’information et l’engagement des communautés et conduisent à des transformations. Pour de plus amples renseignements, veuillez rendre visite au site www.knightfoundation.org.


Related Links: News Release in English | French | Creole and Publication in English | French | Creole. Link to English Infographic by Wm. Pitzer for Knight Foundation.

About the John S. and James L. Knight Foundation

Knight Foundation supports transformational ideas that promote quality journalism, advance media innovation, engage communities and foster the arts. We believe that democracy thrives when people and communities are informed and engaged. For more, visit www.knightfoundation.org.